Menu principal

Ébauche d’un nuage de pluie

L’installation Ébauche d’un nuage de pluie prend sa source dans un projet de recherche réalisé en 2008 où j’ai demandé à des scientifiques de spéculer sur le son d’objets ou de phénomènes qui sont généralement considérés comme invisibles ou inaudibles. À travers le processus d’archivage des réponses reçues par des chimistes, géologues et météorologues de différentes universités en Amérique du Nord et en Europe, un aspect particulier de cette recherche est devenu la fondation d’Ébauche d’un nuage de pluie. J’ai demandé à des météorologues de spéculer sur le son d’un nuage, et en combinant les réponses reçues avec ma propre interprétation de phénomènes naturels, cette installation est devenue ma propre spéculation du son produit par un nuage, plus particulièrement un nuage de pluie. L’installation est constituée de centaines de « gouttes » de porcelaine suspendues à un morceau de lexan transparent. Quelques « gouttes » sont attachées à l’une des douze solénoïdes situés sur le morceau de lexan. Les solénoïdes sont activés à intervalles spécifiques, grâce à un micro-contrôleur, afin de suggérer une averse de pluie. Lorsque les solénoïdes sont activés, elles tirent les ficelles par lesquelles les « gouttes » de porcelaine sont attachées et font s’entrechoquer délicatement celles-ci suggérant le son potentiel qui peut être entendu à l’intérieur d’un nuage de pluie. Le micro-contrôleur est programmé de façon à ce que l’intervalle entre les clics soit d’abord long — comme s’il commençait à pleuvoir lentement — et devient de plus en plus court afin de suggérer une averse de pluie. Ce subtil pétillement du nuage de pluie, produit par les gouttes de porcelaine, est combiné aux vibrations percussives du morceau de lexan, déclenchées par les solénoïdes. Ces sons sont captés par un microphone piezo et sont amplifiés grâce à un haut-parleur.

Porcelaine, glaçure, fil de polyester, solénoïdes, circuit électronique, micro-contrôleur, microphone piezo, amplificateur, haut-parleur, 115 x 25 x 60 cm.


Mention de source : Jenna Edwards


Enregistrement sonore des vibrations du lexan produites par les 12 solénoïdes de la sculpture, 1 minute 44 secondes, 2009.


Vidéo réalisée par l’Université NSCAD afin de faire la promotion du programme de maîtrise. J’y présente deux installations réalisées au courant de ma maîtrise, soit Ébauche d’un nuage de pluie et Voilà, Vois là, Voile (a).

Mention de source : Université NSCAD

Comments are closed.

canada goose outlet